Interview de Philippe Oddou, directeur général de Sport dans la Ville | Fondation Bettencourt Schueller

Interview de Philippe Oddou, directeur général de Sport dans la Ville | Fondation Bettencourt Schueller

Depuis ses débuts en 1998, l'organisme de Philippe Oddou (Se rendre sur la page web philippe-oddou sur Philippe Oddou) ne cesse de gagner en notoriété grâce à l'appui et aux efforts d'une multitude de partenaires. Avec la coopération permanente de ses nombreux partenaires, l'association peut s'épanouir. Environ soixante-quinze éducateurs opèrent dans les complexes sportifs pour encadrer les ados dans leurs programmes. C'est avec l'aide de municipalités d'Île-de-France et de la métropole lyonnaise qu'il part à la rencontre de sponsors particuliers et d'institutions publiques pour mettre son projet sur pied. Avec Campus, Philippe Oddou propose la location de lieux d'apprentissage et de complexes sportifs.

Philippe Oddou a été élu entrepreneur sociétal en 2008 grâce aux fruits de son travail. Les valeurs encouragées par Philippe Oddou peuvent être diffusées grâce aux sports collectifs. Parmi les plus importantes, il y a la pédagogie, la solidarité et la transmission. « Sport dans la Ville » souhaite aider les jeunes en banlieues. Depuis 1998, cet organisme aide les jeunes à s'insérer plus rapidement dans la société et le monde du travail par le biais de diverses activités sportives.

Quels sont les objectifs de l'association Sport dans la Ville ?

Philippe Oddou pense que les valeurs acquises par ces jeunes vont les aider trouver plus rapidement un emploi et à s'intégrer plus facilement dans la société. Grâce à cette association, des structures d'accompagnement sont rénovées dans les quartiers et le lien social y est mis en avant. Sport dans la Ville constitue une barrière contre la marginalisation. Le plan de Philippe Oddou se déroule en trois phases : entrer en contact avec les enfants là où ils se trouvent, les sortir de leur quartier et développer leur savoir-être.

Philippe Oddou a vu le jour à Suresnes en 1972. Après une classe préparatoire HEC dans la capitale, il s'est inscrit à l'EMLYON Business School où il a obtenu son diplôme. Philippe Oddou a conclu un partenariat avec Nicolas Escherman, un Français qu'il a connu alors qu'il était étudiant. Depuis son plus jeune âge, il a grandi dans le respect de certaines valeurs, notamment le don.

La raison d'être de Job dans la Ville et Entrepreneurs dans la Ville

L'association de Philippe Oddou organise des ateliers d'apprentissage ainsi que des visites d’entreprises auxquels les ados participent par le biais de Job dans la Ville. L’accompagnement planifié par l'association se fait en deux étapes : un apprentissage à l'EMLYON et l'aide d'un conseiller (chef d’entreprise ou expert). Avec « Entrepreneurs dans la Ville », il a mis en place avec l’EMLYON un concept dont le but est de venir en aide aux adolescents des quartiers qui ont le désir de fonder une entreprise. Établir l'initiative Job dans la Ville est le moyen trouvé par Philippe Oddou pour améliorer la formation et l'insertion professionnelle des adolescents à partir de 14 ans.

Grâce à la contribution de ses nombreux partenaires sportifs, l'association Sport dans la Ville peut proposer aux adolescents des rencontres qui leur font plaisir. Philippe Oddou a élaboré « L dans la Ville » pour fournir aux adolescentes (ayant plus de 12 ans) un projet de soutien personnalisé. Le développement personnel de chaque adolescent est un élément essentiel pour Philippe Oddou. Il s'y consacre en mettant en place des camps de vacances et un programme d'échange international.